9.6.13

Le redoutable carouge


Ma belle sœur est née dans une prison au Cambodge et elle est très philosophe. Optimiste de toutes les circonstances elle a toujours les bons mots pour nous faire réaliser que franchement nous allons toujours nous en sortir. Bref elle n’aime pas quand je me plains.

Sauf qu’ensemble on essaye de s’entrainer pour le 20k du lac Brome et on parle beaucoup, on mange des gels, elle fait venir des bas à compression sur internet et parfois on se fait attaquer par un méchant carouge à épaulettes qui protège férocement son nid. Bref, je l’adore.

En plus elle m’a montré la recette de poulet de sa mère. Il faut cuire un poulet entier au four. Dans un mélangeur réduire en purée 20 gousses d’ail, trois échalotes françaises, des feuilles de lime kéfir, un tronçon de galangal ou gingembre avec un peu d’huile.  

À mi-cuisson enduire ce pesto cambodgien sur le poulet et on se croirait sur les berges du Tonlé Sap plutôt que le Canal de Lachine.

3 commentaires:

Louise Blais a dit…

à toutes les fois que je passe par ici je me demande ce qui est advenu de votre premier proscuitto... une fois j'ai regardé presque tous les posts sans trouver....

Seminterrato a dit…

Nos premiers tests n'ont pas encore été concluants mais pour l'hiver prochain on se croise les doigts.

Louise Blais a dit…

surtout tiens-nous au courant, ça m'intéresse!