31.3.13

Victoria Park


L'avenue Victoria offre une très belle coupe transversale de notre ville. Au restaurant Park près du métro Vendôme 6 jeunes filles tout juste sorties de l’adolescence commandaient des cocktails, une bouteille de champagne et des planches de bois longues d’un mètre couvertes de dorade papillon. Le ceviche de pétoncle était vivifiant et le canard décliné sous quatre formes était sublime. Les couleurs, les textures et la variété des poissons sont tous des éléments qui font de Park un endroit inspirant. Le menu dégustation y change chaque jour. La suite de nigiris est presque symphonique tant elle est réfléchie et semble offrir une gradation. La première bouchée est rose et presque sucrée comme un bonbon alors que le dernier morceau est ocre et plus âpre. Après avoir avalé quelques nigiris sur ce tronçon très chichi de la rue dans j’ai décidé de marcher tout son long jusqu’à Jean-Talon. On a l’impression d’y gravir une montagne tant la pente est abrupte et arrivé juste derrière l’Oratoire on a une perspective nouvelle sur la ville. Le pan qui descend dans Snowdon m’est plus familier et maintenant habité par des dizaines d’épiceries pakistanaises et bengalies. En m’arrêtant dans l’une d’elles la propriétaire semblait tellement éberluée de voir un nouveau visage que je suis certaine qu’elle n’a pas dormi de la nuit pensant que je devais travailler pour l’immigration ou l’Office de la langue français ou Santé Canada. J’y ai trouvé ces croquettes de pois chiche aux feuilles de cari et piment tellement délicieuses qu’une fois rendue au fond du sac j’ai regardé la liste des ingrédients pour me rendre compte que j’avais foutu mon vœu de ne pas manger de gluten en l’air. C'est donc aujourd'hui la fin de ce fiasco qu'a été mon carême.

Park
378 Victoria Av.
Westmount
Québec



1 commentaire:

maigrir thé vert a dit…

je vais y aller de ce pas ;-)