17.10.12

Maison Boulud sur un coup de tête

En sortant d’une soirée bénéfice au Musée des beaux-arts mon frère avait envie de prendre l’apéro à la Maison Boulud. Le restaurant du Ritz. Disons que c’est pas comme quand il avait envie de Ringolos et qu’on allait s’en chercher trois paquets dépanneur National.
Molly et moi étions également coupables de vouloir essayer la Maison Boulud donc nous avons fait le grand saut et nous étions étonnamment confortables assis au bar près du foyer. Nous avons bu du Petit Chaperon rose du vignoble du loup blanc, obligatoirement le dernier rosé de la saison.
Les artichauts frits avec aïoli étaient doux accompagnés de citrons noircis à la flamme. Les dix mini arancinis étaient parfaitement croustillants et remplis de fromage coulant. Le jambon de parme était servi avec des figues fraiches légèrement sucrées.
L’atmosphère était étrangement feutrée et nous avons passé un bon moment. J'oserais même dire que c'était décontracté. Dehors il faisait certainement zéro degré et j'ai marché jusqu’à la maison. Une chance que j’avais mes souliers plats dans mon sac à main.

2 commentaires:

Louise Blais a dit…

ça coute combien un basket de 10 arancini au Ritz? ;-)

comment maigrir a dit…

très très appétissant