10.8.11

Chez Niemand, le travail comme mode de vie

J’ai fait un petit road trip le week-end dernier pour aboutir dans les prés-salés de Kamouraska. Le rêve. Ça donne envie de se partir un élevage d’agneaux.

La boulangerie Niemand importe depuis 15 ans un brin d’Allemagne à Kamouraska. Cette boulangerie crée des poussées d’euphorie chez les amoureux du pain qui remplissent le grand stationnement devant l’église du village. La boulangerie de tradition allemande est sise dans une magnifique maison ancestrale et possède un magnifique four à bois avec vue sur mer. J’ai pu y apprendre que les pains qu’ils fabriquent sont bons pour la semaine car fabriqués avec une pâte liquide et le pain intégral devient même meilleur avec les jours car les goûts se développent.


Mais il y a aussi les décadentes cornes d’abondance, les danoises aux bleuets sauvages, les feuilletés à l’anchoïade et le pain aux raisins et avelines. La boulangerie est ouverte uniquement pendant la haute saison et le travail de boulanger fait partie intégrante de la famille.

Tout le monde semble participer au labeur et les jeunes filles à la caisse sont magnifiques vêtues de blanc portant des foulard en lin immaculés dans leurs cheveux et des boucles d'oreilles en ivoire d'esturgeon.


Aucun commentaire: