16.7.11

Tout le monde parle des frères Satay

Il faut dire la vérité. La plupart des vendeurs de légumes du marché Atwater sont des revendeurs et non des producteurs et c’est bien dommage. Mais il y a tout de même quelques vrai fermiers dans la partie nord du marché, la partie non recouverte. On y retrouve un vendeur d’herbes fraiches qui ose le basilic grec, le basilic pourpre, la coriandre vietnamienne et c’est tout à son honneur.

Maintenant pour les célèbres Satay Brothers. J’ai visité cette échoppe de la façade nord du marché Atwater la semaine dernière et j’ai été éblouie. Nourriture Singapourienne qui a beaucop en commun avec la nourriture indonésienne encore méconnue ici. La soupe mee rebus m’a catapultée directement dans un marché d’Ubud où j’avais goûté cette soupe-ragout-de-bœuf épicée coiffée d’un œuf dur et de délicates crevettes. C’est certainement la soupe la plus originale, satisfaisante, éblouissante que j‘ai mangée depuis longtemps. Enfin parfois on en a marre de la tonkinoise non?
La salade de papaye m’a convaincue que celle que je concocte chez moi est bien fade. Et il y a aussi les satay, la salade gado-gado et les dumplings que je n’ai pas encore eu le temps d’essayer. Les frères Satay sont en plus super gentils, tu as l’impression d’être leur ami quand ils viennent te porter ta commande pendant que tu achètes de l’ail et des tomates tigrées à l’échoppe d’à côté t’interpellant par ton prénom.
Posted by Picasa

5.7.11

Entre la montagne de Marbre et Notre-Dame-des-Bois

Mes amis français me disent toujours qu’ils font le pont pour la pentecôte. Cela veut dire un long week-end invite une semaine complète de congé. Je me sens toujours obligée de faire de même entre la Saint-Jean et la fête du Canada.

Cette année j’ai eu la chance de visiter un chalet à Notre Dame-des-Bois. Le chalet le RV dans la réserve de ciel étoilé. Par la fenêtre de ma chambre la première nuit il y avait la grande ourse en encadré géant. Sur la galerie aucune maison en vue et six rangs de montagnes. Tout le monde devrait visiter le coin. C’est un endroit encore méconnu du Québec. Le chalet était sur un ancien terrain de chasse avec un lac rempli de truites arc-en-ciel. La seule place au village de Notre-Dame des-bois où il y a des ondes cellulaires c’est sur le parvis de l’église en promontoire où je peux confirmer que le dimanche à 9h la messe est dite en latin et les jeunes s’y rendent en VTT. Le clou du village est la magnifique boulangerie Chez Mamie où on trouve des pains aux noix, aux carottes-lin, des trottoirs au sucre et des barres au pacanes délirantes.

J’ai eu la chance de monter le magnifique sentier du mont Gosford le 4e plus haute montagne du Québec. Je recommande la ZEC Louise Gosford à tout monde qui veut faire du camping sauvage loin des foules. On enjambe de jolis ruisseaux avec des roches couvertes de mousse verte hallucinante, le sentier est joyeux jusqu’au sommet. Sur les sentiers frontaliers la montagne de marbre (G. disait la montagne de marde) offre une frontière Canada-États-Unis à plus de 800 m d’altitude.

À Sawyerville, la fromagerie Caitya du Caprice Caprin offre des crottins de chèvre marinés dans l’huile de pépins de raisin! Cela fait une superbe salade de chèvre chaud.

À Chartierville les randonneurs et les chasseurs cohabitent mal. Des coups de feu font sont entendus régulièrement au sommet de l'étrange côte magnétique où on est supposé voir des illusions d'optique juste avant le sentier de la Cohos trail au New-Hampshire. En tout cas j'ai rammené un sac de mesclun sauvage d'un maraîcher du marché public de Mégantic et il y avait un escargot dedans! Ça c'est un vrai produit biologique! Meilleur mesclun de ma vie cependant. L'escargot est envie et il rampe sur mon comptoir. C'est pas trop grave, je déménage dimanche.