21.5.11

Hanami

Le printemps des japonais est habituellement constitué de ballades à la campagne pour pique-niquer sous les cerisiers en fleur. La contemplation, une activité prisée des japonais qui se rassemblent dans des parcs ou vont à Kyoto pour le week-end car la contemplation des fleurs de cerisiers est toujours plus épique dans la ville des geishas. Il n’y a pas de geishas à Rougemont mais il y a le bar de danseuses le Hangar cis dans un bâtiment en tôle ondulée, un lieu sordide que l’on passe toujours avant l’abbaye cistercienne quand on va cueillir des pommes. Oups, ce n’est pas là où je voulais en venir.

Ce que je voulais dire, c’est que les japonais ont leurs cerisiers et nous avons les pommiers en fleurs de la Montérégie. À la cidrerie Michel Jodoin dont j’apprécie le cidre rose il y a un petit sentier de 3km en montagne avec un joli point de vue sur les pommeraies.

On distingue les différentes sortes de pommes à la couleur des fleurs de blanc craie à rose pourpre. Je portais une jolie chemise rose fluo H&M et elle a été complètement trempée en moins d’une heure.
Dans le village la boulangerie Si Henri savait fait des tartes maison divines, la pâte est parfaite, les fruits sont parfaits, pas trop sucrés. Enfin, le printemps est arrivé.

Aucun commentaire: