3.1.11

Un rêve de noël réalisé

La féérie des fêtes était à son maximum cette année. Enfin nous avons réalisé notre rêve en famille. Nous avons fait cuire un cochon de lait au lieu d’une dinde à Noël. Il était vraiment cute avec ses petites pattes, son petit groin, sa petite queue. Ma mère l’a baptisée Marguerite.
Trouver la bête n’a pas été si difficile même si nous avons fait une virée infructueuse à Sabrevois. C’est finalement la boucherie de Tours au marché Atwater qui nous a trouvé le cochon de lait en moins de deux. Ça fait du bien de briser les traditions une fois de temps en temps.
Marguerite était très petite donc il a fallu que deux heures au four après avoir été lavée à l'eau salée et remplie de farce. Mon frère a préparé une sauce à la « goutte de sang » c'est-à-dire aux cerises. Je lui ai fait un collier avec des canneberges et une couronne avec du romarin. La prochaine fois on achète un cochon de lait vivant et on lui donne une petite écuelle de cognac et des noisettes pendant un mois.

Mais notre épopée est rien si on la compare aux amis de mon frère de la ligue de football juive de Montréal. Il ont farci leur cochon d'une dinde qui elle même était farcie d'un poulet farci d'un canard farci d'un poulet de cornouailles farci d'une caille et d'une farce aux croissants. Voir ici leur combat épique.



1 commentaire:

Anonyme a dit…

je suis une végétarienne convaincue!je me bat pour la libération des camps de la mort pour animaux et contre la violence envers les animaux!
si vous avez une petite fille !on devrait faire la même chose avec elle!l' arrachée à sa mère la tuer et la mettre nue sur une assiette avec une rose en bouche! seule manière de vous faire comprendre votre barbarie envers ce bébé cochon!