25.6.10

L'oratoire et les travailleurs mexicains

J’ai fait le tour complet de l’île de Laval, il y a une route des fleurs et j’ai vu des champs où travaillaient des mexicains comme à Salinas en Californie. Ils vivent dans des roulottes décaties et cueillent des fraises, des concombres, des asperges. Je venais d’engloutir une pissaladière aux olives tomates et anchois dans une pâtisserie provençale qui s’appelle Marius et Fanny (239 boul. Samson Duvernay) et je me suis sentie un peu coupable.


Pour le reste la semaine dernière je me suis souvenue que j’aime beaucoup mon frère. J’ai la tête dure et c’est le seul qui réussit à me faire changer d’idée. Mon idée c’était que pour un mardi soir je n’avais pas du tout envie de faire l’ascension de la Côte-des-neiges à vélo en pleine heure de pointe et une fois rendue à l’oratoire Saint-Joseph monter les marches deux fois. Je sais que nous avons beaucoup de crimes à expier, mais j’avais pas du tout le goût. J’avais peur. Mais il est pas mal directif mon frère. Anyways, on l’a fait et je me suis pas morte. Mes jambes ont tremblé toute la soirée et il m’a acheté un Gatorade rouge comme récompense. J’étais certaine que j’aurais juste eu droit à de l’eau. Il a compté les marches en redescendant, il y en avait juste 275. La vue était très belle, il y avait pas mal de smog. Je suis rentrée et j’ai préparé des aubergines gratinées.
Posted by Picasa

Aucun commentaire: