14.6.10

Le chemin des patriotes

Au marché public de La Prairie j’ai acheté mon petit jardin intérieur pour l’été : basilic grec (petites feuilles miniatures tendres et parfumées qui se mangent toutes seules), coriandre vietnamienne et thym citronné. Le marché de La Prairie m’emballe énormément : il y avait de longue échalotes rouges et des asperges du Québec. J’ai même craqué pour des cup-cakes maison rose nanane, pleins de sprinkles et de glucose. Nous avons donc continué notre ballade vers Chambly pour ensuite longer le Richelieu par le chemin des patriotes. J’aime bien cette route, les maisons en pierre qui la borde, les champs remplis d’histoire et l’aura paisible qui émane de la rivière. G aime conduire et nous nous sommes aperçus soudainement que nous étions déjà à Saint-Ours et nous avons pris le traversier pour revenir par l’autre côté. Sur le bateau un homme en porche tenait un petit chien frisé brun chocolat dans ses mains en conduisant. Tout cela m’a fait réfléchir à une bizarrerie : je n’ai pas de permis de conduire. Pourquoi? Je ne sais même pas répondre à cette question. Habituellement je me dis que je n’ai jamais eu le temps de faire les cours. Et je m’imagine mal que je vais prendre du temps sur le précieux été qui s’offre à nous pour le faire.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Do it this winter! pis le théorique ca prend 15 minutes donc !