3.8.09

Balkan style

J’ai passé mon dimanche en Bosnie-Herzégovine. Ça semble beaucoup plus effrayant que ce ne l’est en réalité. Il reste quelques vestiges de la guerre des Balkans comme quelques immeubles avec des obus encore visibles mais pour le reste c’est très touristique. La ville de Mostar est une ville enchantée où coule la rivière Neretva d’un vert lichen qui nourrie une vallée de pêchers, de vignes et de pruniers. Mostar signifie « vieux pont » et ce dernier forme un arc presque pointu qui démontre l’incertitude des ingénieurs de l’époque à construire une enjambée aussi moderne. Mais ce qu’il a d’impressionnant dans cette ville ce sont les minarets de ses trois mosquées qui donnent à l’ensemble une allure des milles et unes nuits avec la folie des bosniaques qui se promènent à tombeau ouvert la musique tecno-turque dans le tapis. Une fontaine médiévale coule sur la place du marché et les habitants viennent s’y abreuver et y laver leurs fruits. Les échoppes pour touristes offrent des médailles de guerre, de l’artillerie, des casques de soldats de l’ex-Yougoslavie. En une journée entière j’ai traversé 6 frontières pour me rendre à Mostar de Dubrovnik en Croatie. Elles sont presque comme des parures, souvent les douaniers vous font simplement signe de passer sans vérifier votre documentation.

1 commentaire:

Marie-Soleil Michon a dit…

Vous êtes où? J'adoooore vous lire! Revenez vite svp!