26.11.08

C’est le temps des poireaux et je suis due pour une cure d’une semaine ou croustade aux fruits des champs

Hier en sortant du travail dans la pluie-neige j’ai acheté un sac de fruits des champs congelés, il contenait 4 tasses de mures noires, de framboises, de fraises et de bleuets. Les fruits venaient du Chili, j’étais un peu déçue de lire cela sur l’emballage en passant à la caisse, j’ai toujours des visions de paysans la peau tannée par le soleil qui cueillent les fruits avant de les envoyer dans des usines de transformations étranges pour la congélation pour ensuite imaginer le transport en train et camion vers mon IGA. J’ai réalité sur le tard que les légumes congelés Arctic Garden que j’ai consommé pendant tout l’hiver dernier provenaient de Chine et avaient donc voyagé en container en partance du port de Shenzhen. Tout cela est bien dommage et me donne envie d’aller visiter ces potagers industriels pour voir comment ça se passe pour eux là-bas.
Aussitôt arrivée chez moi, j’ai versé les 4 tasses de fruits des champs dans l’assiette à tarte « lait carnation » que j’ai volé à ma mère il y a deux ans et je les ai mélangés avec un peu de sucre et de la fécule de maïs. Dans un bol j’ai mélangé une tasse de gruau, ½ tasse de farine, ½ tasse de cassonade, ½ tasse d’amandes effilées, ½ de beurre fondu et un peu de cannelle. J’ai recouvert les fruits de cet appareil de gruau et enfourné 25 minutes à 400 degrés. Le résultat était plus que concluant : une croustade napée d’une sauce noire, riche et fruitée. Juste pour la fameuse couleur ça vaut la peine de l’essayer. Donc voilà après des mois d’ascétisme, je mange du dessert matin midi et soir. Je n’ai jamais vraiment aimé les desserts de ma vie. J’imagine que c’est une conséquence directe d’avoir arrêté de fumer (depuis un an en décembre), boire (depuis quelques mois mais je planifie recommencer à noël) et manger du sel (2 ans en janvier). Pendant que la croustade aux mûres cuisait j’ai fait des biscuits moelleux aux abricots, pistaches et graines de lin. ici

Aucun commentaire: