13.9.08

Un bon Thaïlandais svp

Une de mes épiphanies culinaires les plus importantes concerne de la nourriture de rue. Dans une ruelle de Bangkok où j’avais loué une chambre à 5$ dans une maison en teck j’ai mangé un pad thai préparé par un jeune travesti dans un wok noirci et servi dans un bout de papier journal avec des quartiers de lime. C’était le meilleur de ma vie. À Montréal, pendant 10 ans j'ai cherché un pad thai comparable et j’en ai jamais trouvé. J’ai essayé tous les beaux restos thaïlandais aux décors d’orchidée et aux serveuses en sarong et il n’y avait là rien pour me convaincre. J’ai même essayé le thai végétarien sur Saint-Denis qui sert de la fausse viande sous forme de seitan. Rien. Mais j’ai trouvé mon bonheur dans une boîte de carton. La réponse est venue sous forme d’un vulgaire comptoir d’une chaîne de centre d’achat. J’ai trouvé mon bonheur chez Thaï Express. C’est là que je vais chercher mon pad thai au poulet et pad sew au boeuf depuis quelques années, c’est mieux de le manger sur place mais pour emporter ils les mettent dans de jolies petites boites qui sont irrésistibles. Je fréquente le Thaï Express sous le Simons dans le centre-ville, mais de nouveaux comptoirs ouvrent partout en ville depuis peu. En plus, un repas pour 2 pour 14,95$ ? Qui dit mieux? C’est très calorique cependant. Mon frère m’a interdit d’en manger pendant toute l’année dernière. Mais hier il pleuvait et je suis allée voir le nouveau film des frères Cohen au cinéma Scotia, je n’ai pu résister longtemps.

Aucun commentaire: