5.7.08

Solstice

J’ai passé quelques jours à Saint-Fidèle sur le bord du fleuve entre Cap-à-l’aigle et Port-au-persil à boire du cava, un mousseux espagnol (Balta Brut, 14$). Si l’été dernier a été marqué par la découverte du vino verde portugais, cet été c’est le cava, bien moins cher que le champagne et tout aussi efficace. Le cava est la raison pour laquelle les Espagnols se couchent à 4h du matin les jours de semaine.

Sinon, Saint-Fidèle a comme attraction principale une fromagerie fort courue pour son cheddar éponyme, son beurre et sa crème glacée. Et sur la route de la Malbaie il y a le fumoir Charlevoix qui propose des pizzas fines au saumon fumé, de la truite fumée et autres délices marins à consommer avec du rosé.

Un jour de pluie nous avons marché sur les sentiers magnifiques de Baie-des rochers où j’ai vu deux orchidées sauvages (sabots de la vierge), des chutes et des cascades comme si on était a Brésil et tout au bout une plage de sable fin avec des moules bleues. Nous étions seuls avec les cornes de brume au loin. Dans la baie il y a la cabane isolée de Félix-Antoine Savard et j’ai eu l’impression d’avoir lu l’endroit avant de le voir.

Aussi, nous avons aussi marché dans le parc des Hautes-Gorges jusqu’à l’Acropole des Draveurs, cinq heures de sueurs. J’ai également lézardé une journée entière soufflée par le vent à lire New York magazine en regardant passer les minéraliers et j’en ai récolté un coup de soleil monumental, rouge homard. La maison était complètement isolée avec une vue de 360 degrés sur le fleuve et Pointe-au-pic. La nuit, la forêt avoisinante était remplie de mouches à feu comme je n’en ai jamais vu.

J’ai mangé des fraises de l’île-d’orléan toute la semaine. J’en ai fait des tartes et de la confiture avec de la rhubarbe du jardin. J’ai essayé deux innovations : fumer une bavette avec un petit brasier de bois de réglisse (utilisé en Afrique pour se brosser les dents) et griller du porc comme le font les grecs en plaçant une immense gerbe d’origan sec sur les braises. Fameux.


Nous sommes passés par Québec où nous avons mangé au Café du monde dans le port. Un incontournable. J’ai remarqué que les gens de Québec adorent porter des costumes d’époque. Chaque fois que je suis dans cette ville je vois des filles du roi ou des amérindiens, cette fois c’était une armée entière style Nouvelle France qui marchait au pas le long du fleuve en collants bleus royal, vestons rayés jaune à manches bouffantes et chapeau tricorne pendant que je mangeais mon tartare de bœuf.

En bout de ligne, le 1er juillet est passé et je n’ai perdu que 5 livres au total. Le jambon, lui, va bien, mais, aux dernières nouvelles, nous allons le laisser vieillir encore un peu. J’ai mis d’autres photos ici.


Aucun commentaire: