13.6.08

Graziella


J’ai mangé chez Graziella sur McGill hier soir. Tout le monde en a tellement parlé en bien, elle va certainement faire fortune. Il y avait même Francis Reddy en chemise hawaïenne qui mangeait là hier soir. J’étais avec Alexandra qui est italienne, elle a choisi le « quasi carpaccio » servi avec une mayonnaise moutardée et des endives braisées en entrée. Le carpaccio était rouge sang, salé et tendre. J’étais jalouse de son entrée, j’avais choisi le magret de canard et étrangement cette viande prisée me laisse souvent indifférente, elle était servie avec une mustarda de fruta. Il y a une recette pour la mustarda de fruta dans la revue Gourmet de juin et je vais tenter d’en faire ce week-end. C’est une sorte de compote de fruits secs (pêches, abricots, raisins, mangues) mélangés à de la moutarde en poudre. C’est parfait pour accompagner les viandes au BBQ.

Ensuite, j’ai mangé un osso buco coiffé d’une discrète gremolatta citronnée assis sur un simple risotto onctueux au parmesan. Alexandra avait choisi les raviolis au faisan qui nageait dans quelques millimètres de bouillon. Elle m’a raconté comment sa mère prépare les raviolis et les scelle simplement à la fourchette. Magnifique.

Le clou du spectacle a réellement été la panacotta et son sirop d’anis, de cannelle et de framboise. C’était magnifique, épicé comme un vin cuit adoucit par la blancheur de la crème mariée à la mascarpone. Un oracle. J’avais choisi le canoli. Il était à la fois chocolaté et décoré de pistaches et de fruits secs.

Graziella
116 rue McGill, Montréal

Aucun commentaire: