26.6.08

Carré portugais

J’ai pique-niqué avec Loukah et Alexandra au parc du Portugal. En fait c’était un siège dans l’espoir de voir Leonard Cohen sortir de son duplex car il est en ville pour trois soirs de spectacles dans le cadre du Festival de jazz. Mais on ne l’a pas vu. J’étais allée à la rôtisserie Romados sur Rachel chercher un quart de poulet grillé enduit de sauce piquante avec salade, riz, trois tonnes de frites assaisonnées au poivre et citron et un dessert (flan) le tout pour 7$. Quand on parle de rôtisserie portugaise, cela soulève des passions, tout le monde a sa rôtisserie préférée, la mienne c’est Romados. Il y a toujours la queue et des mamas portugaises qui elles sont absoutes de faire la file viennent chercher des poulets entiers et des frites énormes dans des sacs en papier bruns. Le comptoir de pâtisseries est luxuriant : clafoutis, gros beignes dodus à la crème anglaise (j'en ai pris deux) , gâteaux au fromage, et la dame qui s’occupe des poulets est toujours rieuse. Il y a même un comptoir pour manger sur place. Le matin, ils font des croissants aux amandes gluants, frais et beurrés. Souvent il n’en reste plus passé 10h.
Je dois confesser que par la suite nous avons fait une brève marche avant de nous arrêter prendre un café dans un endroit féérique. Un ancien magasin général qui avait été abandonné pendant 40 ans revampé et rebaptisé Fushia (épicerie fleur) sur la rue Coloniale. Je ne comprends pas pourquoi cet endroit n’a pas encore fait la une de tous les journaux de la ville. Nous avons pris un thé glacé à la lavande et une mousse au chocolat et basilic servie dans une petite tasse de thé garnie d’une mini pensée qui s’est retrouvée sur le museau de Loukah. Le thé était servi dans un pot de confiture recyclé en verre et le menu proposait un penne aux épinards et feta. Des biscuits à la confiture d’orange et coriandre ou à la framboise et à la rose étaient également inscrits à l’ardoise. Fushia est un endroit simple et décontracté qui propose un menu unique pour 10$. C’est presque un miracle. N’en parlez pas trop, il faut garder cet endroit secret, il y a juste trois tables. Voir d’autres photos ici.

Rotisserie Romados
115, rue Rachel Est


Fushia
4050 Coloniale
Posted by Picasa

Aucun commentaire: