19.5.08

Rose de saignée

Vendredi j’ai été très émue de voir toutes les nouvelles bouteilles de rosé fraîchement arrivées à la SAQ de Saint-Jovite. L’été, je ne peux m’empêcher de boire du vin rose. En plus il était en solde pour le long week-end : 10$ de rabais pour chaque tranche de six bouteilles! Avec six bouteilles de vin rosé on peut apprécier les variations et la gamme des teintes de ce vin trop souvent ignoré. Le Roseline, un vin provençal, était le plus pâle de mon six pack, il avait des arômes de fruits à chair blanche et la couleur d’une jeune pêche, le portugais Quinta de Espigna, presque rouge sang se déguste comme une friandise, la robe carmine du Croix Saint-Martin, un bordeaux rosé cachait une pointe d’agrume.
J’ai donc passé le week-end au Lac Supérieur que j’aime beaucoup. Le dépanneur annonce « dernière station service » avant le Parc du Mont-Tremblant secteur La diable. Le dépanneur du Lac Supérieur constitue à lui même le village : deux pompes à essence, un comptoir de postes canada, une agence SAQ. En plus ils vendent des raviolis de canard d’un élevage local, des confitures maison, du lait de soya. Le lac est aussi doté d’une église en forme de triangle, l’église St-Pie, d’un modernisme art déco1970. Aussi, sur le bord du lac, il y a une statue de Jésus en plâtre, les bras au ciel qui donne beaucoup d’ambiance kitsch à l’endroit. J’ai donc profité du BBQ du chalet en cèdre, sur la terrasse, les conifères se reflétaient dans mon verre de vin. Saumon mariné aux poivrons rouges, steak sauce chipotle pour G. Hot-dog allemands maison à la relish de concombres. J’ai même fait griller des petits abricots qui ont caramélisé et laissé couler leur jus sucré dans nos assiettes. Salade de tétons de vénus petites tomates roses sucrées de chez Maryvon à L’Ascension, thym frais et huile d’olives.
Nous avons fait deux excursions dans le Parc, le samedi nous avons marché trois sentiers du secteur de la Diable dont celui de la Roche, 5 km en montagne avec en finale une vue magnifique sur une dizaine de lacs. Le dimanche nous avons roulé jusqu’à Saint-Donat par une étrange route déserte aux allures post apocalyptiques à travers des territoires de chasse et de trappe. Nous sommes rentrés dans le parc secteur Pimbina (petit arbrisseau à fruits rappelant la canneberge) pour dîner face à la chute aux rats. Nous avons mangé une pointe dodue de fromage l’Artisan arrosés par la bruine de la cascade. C’était parfait.

J'ai mis quelques photos sur Flickr. Cliquez ici.

Aucun commentaire: