23.4.08

Serais-je entrain de redevenir chinoise?

Parfois, le midi je vais chercher un sandwich vietnamien au poulet grillé sur Saint-Laurent. Hoàng Oanh est une petite buvette "pour emporter" qui offre des banh mi, du café glacé et des desserts au riz gluant. Chaque sandwich est 2.50$ et la patronne offre en plus une carte fidélité estampée à chaque visite. Au bout de 10 sandwichs, le 11e est gratuit. Une baguette est donc remplie de poulet grillé, de carottes et de radis blancs marinés, de coriandre fraîche et de mayonnaise japonaise un peu étrange. Mais c’est très très bon. Le résultat est frais et étonnamment différent des sandwich auquels nous sommes habitués. Le midi, il faut faire la queue, tant il y a du monde.

La baguette a été introduite au Vietnam par les Français lors de l’époque coloniale et est restée dans les mœurs. Il n’est pas inhabituel de voir à Ho-Chi-Minh ville sur un coin de rue improbable, dans les vapeurs de monoxyde de carbone provenant des milliers de scooters, des échoppes de fortune tenues par de jolies filles en robe de soie qui vendent des baguettes. Une denrée plutôt rare dans le reste de l’Asie où le pain est remplacé par le riz et le lait par le soya.

Les desserts chez Hoàng son multiples et principalement composés de tapioca, riz et lait de coco. Ils offrent aussi le fameux bubble tea si populaire ces jours-ci.

Aucun commentaire: