20.4.08

Boulevard Taschereau



Vendredi j’ai soupé chez Holder sur McGill. Mais c’était un rendez-vous de travail et je n’ai pas osé prendre de photos du coloré carpaccio de betteraves jaunes au saumon et du tartare de boeuf avec une montagne de frites que j’ai avalé. Dommage. Samedi j’ai découvert une petite enclave asiatique à Brossard, un petit centre commercial où il y a un supermarché Kim Phat, des restos coréen, vietnamien et chinois, une banque HSBC, une manucure qui pose des ongles vert fluo et une disco qui porte le nom de Plastik.

Ce qui est ultra génial chez cette succursale de Kim Phat c’est que tous les noms de légumes, fruits et herbes sont écrits en français sur les affiches; ce qui n'est pas le cas dans le quartier chinois. J’ai donc pu apprendre que les étranges concombres verts pâles striés de cannelures sont des melons amers (photo), toute ma vie je me suis demandée ce qu’ils étaient. J’ai pu aussi me procurer avec assurance une papaye verte et de la ciboulette fleur. Il y a également de grands bassins remplis d’escargots vivants, des huîtres énormes, des durians congelés, des rangées de boites de lait de coco de toutes les variétés imaginables. Il y a un coin pâtisserie avec de petits pains briochés fourrés à la costard ou des torsades aux raisins et à la noix de coco. Ces brioches sont si irrésistiblement fraîches que G en a mangé une au volant sur le chemin du retour.


Il y a également une épicerie Valmont sur le boulevard Taschereau où ils vendent du lait et de la crème dans des bouteilles en vitre comme dans l’ancien temps. Je ne l’ai pas encore goûté mais G en a bu trois verres et ne cesse d’en faire l’apologie. Cette épicerie prends des airs européens avec de très beaux étalages de pain, un comptoir à fromages et un boucher qui offre toutes sortes de viandes marinées. Tout est très très frais, j’ai même acheté trois fruits de la passion avec leur jus jaune picoté de graines noires, un fruit que l’on retrouve rarement dans les épiceries ou habituellement à moitié mort dans les étalages.

Aucun commentaire: