16.3.08

Notre premier jambon

Nous avons parti notre premier prosciutto dans le sous-sol de chez mes parents hier soir. Ce sont les seuls avec une vraie chambre froide. Marc est allé chercher (en bus) chez Rona les planches d'érable non-traité pour construire notre boîte de salage sans clous.

Mathieu a amené le cognac. G s’est procuré la fesse au marché Atwater et le gros sel chez Anatole. Nous avons massé le cognac dans la viande selon les instructions de Bernard “comme si c’était les seins d’une jeune fille”. Nous devons attendre jusqu'en juillet pour y goûter, Mathieu a donc sorti la vieille friteuse et a fait des arancini (boulettes de riz arborio farcies avec des bolets, du fromage et du veau), ensuite il a été impossible de résister... on a fait des frites avec du poivre et un peu de jus de lime.

G a trouvé une kippa dans la voiture de location et l’a portée toute la soirée. Je le soupçonne même de l’avoir mis pour aller chez Super C acheter l'huile.

Aucun commentaire: